Cgtvilledemartiguescapm

  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2012

28 novembre 2012

Communiqué de l’Union Départementale pour le refus de la Métropole

Classé sous Réformes anti-public — cgtvilledemartiguescapm @ 15 h 33 min

Communiqué de l'Union Départementale pour le refus de la Métropole dans Réformes anti-public moton67-0480e

 

 Non, la métropole ce n’est pas le changement !

 

 

 

Le gouvernement actuel qui promettait le changement, qui parlait de relance économique, de sauvegarde et de redressement de l’outil industriel pendant la campagne électorale, poursuit aujourd’hui la politique de l’ancien gouvernement en imposant, sans concertation réelle et sérieuse, une métropole que les élus U.M.P et le patronat revendiquent depuis longtemps.

 

Ces politiques d’austérité ne font qu’entraîner la récession. Pour preuve : les pays qui ont pratiqué de la sorte plongent aujourd’hui les travailleurs de ces pays dans l’extrême précarité et l’ensemble des populations dans les difficultés les plus absolues.

 

En France, les mêmes méthodes sont utilisées, avec un Medef à l’offensive :

- attaque contre le coût du travail au nom de la compétitivité,

- attaque contre le Code du Travail et les Conventions Collectives,

- attaque contre le Contrat à Durée Indéterminée

- attaque contre toutes les garanties collectives, la Protection Sociale, le SMIC, les Services Publics.

 

Une métropole imposée à tous mais au service de qui ?

Pour nous, la métropole n’est pas un problème technique d’organisation du territoire mais une question politique. En l’absence de véritables politiques au service de l’emploi, des Services Publics pour répondre aux besoins des salariés et des populations, la métropole n’est pas, ne sera jamais, la solution pour résoudre les difficultés rencontrées dans notre département.

 

La CGT dénonce l’absence de véritable concertation et la marche forcée qui est imposée.

 

Chacun comprendra notre inquiétude devant l’enthousiasme du Medef local suite aux annonces sur la métropole. Compte tenu de cela, nous nous inquiétons d’un nouvel éloignement des centres de décisions et des pouvoirs nouveaux qui pourraient être accordés au patronat par le biais de la gouvernance de la métropole.

 

Nous ne pouvons nous contenter, comme c’est le cas actuellement, d’informations qui nous parviennent, soit par voie de presse, soit dans le cadre de réunions organisées sous l’égide de la préfecture et qui ne sont qu’un simulacre de démocratie.

C’est pourquoi l’Union Départementale CGT 13 exige l’ouverture d’une véritable concertation prenant en compte les intérêts des salariés et de l’ensemble des populations.

 

Dans ce cadre, l’Union Départementale CGT 13 demande une rencontre avec le nouveau préfet mis en place sur les questions de métropole.

20 novembre 2012

Compte rendu du collectif fédéral du 6 Novembre 2012

Classé sous collecte / traitement des déchets — cgtvilledemartiguescapm @ 9 h 36 min

Compte rendu du collectif fédéral du 6 Novembre 2012 dans collecte / traitement des déchets logo-filiere-collecte1-300x224

 

 

 

 

 

 

Compte rendu de la réunion du collectif  fédéral « Filière collecte et traitement des déchets » du 6 Novembre 2012

 

 

                                                                                                                                     Martigues le 7 Novembre 2012

  • Dates des réunions du collectif pour le premier semestre 2013 :

Janvier :  le Jeudi 10

Février : le Mardi 12

Mars : le Mardi 19

Avril : le Jeudi 4

Mai : le Jeudi 16

Juin : le Mardi 11

A Montreuil au siège de la Fédération CGT des Services Publics.

 

Ces dates ont été posées par rapport aux disponibilités des membres du collectif présents ce jour, il sera peut être organisé au mois de Juillet une réunion décentralisée qui sera accompagné d’un moment fraternel et de convivialité.

 

  • Etude des accidents de travail :

 

Pour une étude globale des accidents de travail dans nos métiers, il est demandé aux membres du collectif de se rapprocher de leurs élus CHSCT afin de se procurer les bilans annuels d’accidents du travail et maladies, ce qui nous permettrait de démontrer notre surexposition aux risques par rapport à d’autres métiers.

 

  • Orga :

 

Comme nous l’avions évoqué lors de notre dernière réunion,  sont retirés du collectif les camarades Respault  JL , Selah Mohamed. Pour la région de Toulouse, Faucon JB remplacera dès la prochaine réunion Papaix JL. Une nouvelle liste sera envoyée très prochainement à Agnés Thinard qui s’occupe de l’envoie des convocations et dossiers pour le collectif.

 

  • Interpellation de la fédération des Transports et des Ports et Docks :

Nous attendons très prochainement une réponse de notre référant Michel Caussemille qui, après validation de notre cahier revendicatif par le Pôle revendication  interpellera les camarades responsables des autres fédérations pour les informer de l’existence et des avancées de notre collectif afin qu’aucun des acteurs de notre filière ne soit laissé pour compte

 

  • Lettre aux Coordinations Syndicales Départementales :

 

Lorsque sera validé notre cahier revendicatif, nous relancerons toutes les CSD pour impulser la création de collectifs départementaux partout pour que nous puissions toucher le plus largement possible les acteurs de notre filière.

Pour ce fait, il a été présenté aux membres du collectif et à notre référent, la lettre qui sera envoyé à l’ensemble des CSD.

Il sera fait aussi dans un même temps un suivi téléphonique de l’avancée des créations de collectifs départementaux par les membres du collectif Fédéral, le but étant de décentraliser la journée d’étude fédérale sur la pénibilité des acteurs de notre filière dans tous les départements.

 

  • Echange avec les camarades des collectifs eau assainissement et des routes :

 

Pour l’assainissement : Rudy Pahaut (Pari) et Ulrich Bouchut (Lyon)

Pour les routes : Miguel Fernandez

Malgré de fortes inquiétudes de certains de nos camarades du collectif qui ont cru à un englobement de notre collectif dans un groupe sur la pénibilité, il y a eu des échanges d’informations qui ont été très enrichissante pour tous.

On ne peut que constater les connivences entre les différents collectifs surtout sur le point central de la pénibilité.

Au-delà de nos spécificités propres à chacun, il y a ce champ commun « reconnaissance de la pénibilité » qui nous unis, et il est très intéressant de s’enrichir des expériences  de ces collectifs.

 

Pour les routes : il a été mis en avant dans leur cahier revendicatif leur pénibilité, la dangerosité car les camarades interviennent sur les routes avec plus ou moins de circulation. Ils sont reconnus dans la catégorie active, sauf pour les agents communaux qui eux ne bénéficient pas de cette reconnaissance car  depuis l’écrasement de la catégorie C par la loi Jacob, comme cela c’est fait pour les agents de salubrité, sont devenus Adjoints Techniques et ont beaucoup de difficultés à faire reconnaitre leur pénibilité alors que le Décret de 1969 relatif à l’intégration de certains corps de métier dans la catégorie active les incluaient dans cette catégorie. Une délégation a été reçu par le ministère en la présence de Mmes Lebranchu et Bateau qui ont pris en compte leur dossier mais qui ne se prononceront pas avant les rencontres sociales de Mars.

 

 

Pour les égoutiers : idem pour ce qui est de la reconnaissance en catégorie insalubre ou active, des difficultés à faire valoir la reconnaissance de leur pénibilité et de plus en plus de problème sont à signaler sur les reconnaissances des accidents du travail et des maladies professionnelle. Grace à leur journée d’action de cette année, une délégation a été reçue après leur manifestation et apparemment les discussions vont dans le bon sens avec un dialogue social qui suit son cours, mais aucune prononciation avant les rencontres sociales de Mars.

 

Suite à ces échanges, il a été décidé par le collectif d’intégrer dans nos revendications la réactualisation du décret de 1969 afin que la pénibilité soit justement reconnue pour les corps de métiers ayant droit.

 

                                                                                                                                                                 Pour le collectif

                                                                                                                                                             CRAVERO Sébastien

compte rendu du collectif fédéral du 25 Octobre 2012

Classé sous collecte / traitement des déchets — cgtvilledemartiguescapm @ 9 h 31 min

 

compte rendu du collectif fédéral du 25 Octobre 2012 dans collecte / traitement des déchets logo-filiere-collecte1-300x224

Compte rendu de la réunion du collectif  fédéral « Filière collecte et traitement des déchets » du 25 Octobre 2012

 

 

                                                                                                                             Martigues le 2 Novembre 2012

                Du fait du mouvement de grève des camarades cheminots , une grande partie de la matinée a été passée à trouver un train pour regagner nos foyers…

                Nous avons tout de même abordé les points suivants :

  • Compte rendu de la journée d’étude fédérale sur la pénibilité des acteurs de la « Filière Collecte et Traitement des Déchets » . Nous avons eu principalement de bons retours sur cette journée que nous espérons reproduire partout en France par le biais des collectifs départementaux. Petit bémol en ce qui concerne un camarde du collectif regrettant que l’on n’ai pas plus parlé des agents de déchetterie. Nous répondons que les agents de déchetterie sont inclus dans le cahier revendicatif, et que nous aurions aimé bénéficier de sa présence lors des réunions du collectif pour que soit peut être mieux abordé cette partie concernant les agents de déchetteries.

Cette journée d’étude a été en grande partie filmée et nous travaillons à inclure dans le diaporama de présentation quelques passages des intervenants qui étayent nos revendications.

 

  • Lors de la journée d’étude, il nous a été conseillé par Mr Volkoff de demander par courrier à la CNRACL  les chiffres des pathologies des acteurs de notre filière à la retraite.

Le courrier sera envoyé début Novembre.

 

  • Il a été décidé par les membres du collectif, de convier à une de nos réunions ( par ex celle du 4 décembre), Mme Maupetit Virginie qui a été une des investigatrices de la R 437.

 

  • Nous avons récupéré l’intégralité des coordonnées des Coordination Syndicales Départementales afin de pouvoir interpeler directement les camarades et impulser la création d’un maximum de collectifs départementaux après validation du cahier revendicatif par la Commission Exécutive Fédérale.

 

  • Nous souhaitons une interpellation prochaine de la fédération des Transports après validation du cahier revendicatif par la Commission Exécutive Fédérale.

 

  • Orga : Sont retirés du collectif les camarades Respault, et Selah. Nous cooptons l’arrivée des camarades Perrin Daniel (Communauté Urbaine de Strasbourg), Filippeli Eric (Pays Albigeois), et Gibello Sébastien (Grand Lyon). Nous leur souhaitons bonne continuation pour les uns et bienvenu pour les autres.

 

 

Syndicalement votre

 

                                                                                                                                                             Pour le collectif :

 Cravero Sébastien

 

 

 

Compte Rendu de la journée d’étude sur la pénibilité des acteurs de la filière collecte et traitement des déchets

Classé sous collecte / traitement des déchets — cgtvilledemartiguescapm @ 9 h 27 min

                                                                                                                   

 Compte Rendu de la journée d'étude sur la pénibilité des acteurs de la filière collecte et traitement des déchets dans collecte / traitement des déchets logo-filiere-collecte1-300x224

 

COMPTE RENDU DE LA JOURNEE D’ETUDE SUR LA PENIBILITE DES ACTEURS DE LA FILIERE COLLECTE ET TRAITEMENT DES DECHETS

 

Intervenants invités :

  • Mr VOLKOFF Serge :

 CHERCHEUR DETACHE AU CEE (Centre d’Etude de l’Emploi), DIRECTEUR DE L’UR « AGES ET TRAVAIL »

DIRECTEUR DU GIS (Groupement d’intérêt scientifique)  CREAPT (CENTRE DE RECHERCHE ET D’ETUDES SUR L’AGE ET LES POPULATIONS AU TRAVAIL).

Serge Volkoff, statisticien et ergonome, est administrateur de l’INSEE et directeur de recherches au CEE. Il a été responsable des études et statistiques sur les conditions de travail, au ministère du Travail, puis ses activités se sont orientées vers une articulation entre méthodes statistiques et ergonomie, spécialement dans le domaine du vieillissement au travail. Il dirige depuis 1991 le Centre de Recherches et d’Etudes sur l’Age et les Populations au Travail, groupement d’intérêt scientifique rassemblant plusieurs ministères, entreprises, et universités. Il siège à titre d’expert au Conseil d’Orientation des Retraites.  

 

  • Mr LE LAY Stéphane :

INGENIEUR D’ETUDE AU CNRS (Centre National de la Recherche Française) , SOCIOLOGUE POUR

CNAM-CRTD (Caisse Nationale d’Assurance Maladie-Centre de Recherche sur le Travail et le Développement)

Après avoir terminé une thèse de sociologie consacrée aux processus de précarisation salariale affectant les classes populaires depuis une trentaine d’année, Mr  Le Lay  Stéphane a été amené à participer à plusieurs recherches s’intéressant aux conditions de travail et à l’organisation du travail. Parallèlement à la poursuite de son travail scientifique, il mène une activité en recherche-action, en tant qu’expert en « risques psychosociaux » pour le cabinet Technologia (analyses qualitatives par observation et entretiens et analyses quantitatives – modèle de Karasek). Auteur de l’ouvrage « Les Travailleurs des Déchets » en coopération avec Mme Corteel Delphine aux éditions éres

 

     Avants propos : Nous tenons tout d’abord à remercier la participation des camarades à cette journée d’étude sur notre pénibilité qui a été très riche de part les interventions et informations transmises par les 2 invités susnommés, et par les discussions et débats de tous les participants dans une humeur studieuse et conviviales. Nous tenons aussi à remercier tous les camarades de la fédération sans qui la construction d’une journée comme celle-ci n’auraient été possible.

                                                                                                                          Merci à tous

 

 

 

 

Déroulé de la journée d’étude

 

  • Accueil des camarades et intervenants
  • Présentation du collectif avec support diapo et vidéo
  • Intervention de Mr Volkoff
  • Intervention de Mr Le Lay
  • REPAS
  • Reprise des travaux avec Mr Le Lay
  • Discussions débats sur le contenu
  • Feuilles de remboursements et questionnaires
  • Fin des travaux

 

 

Présentation du collectif et de ses revendications

 

Intervention Mr Volkoff :

  • Notion de pénibilité
  • Impact de la pénibilité
  • La pénibilité un critère de départ anticipé
  • Améliorations et difficulté
  • Travailler avec des problèmes de santé
  • Comment réduire autant que faire ce peut la pénibilité….

 

 

Intervention Mr Le Lay :

  • « Infiltré » service propreté de Paris avec un contrat de 6 mois, a explosé au bout de 3.1
  • Ensemble des pénibilités :

-Physique

- Difficulté affective émotionnelle (colère, honte, sentiment d’invisibilité)

  • Comment tenir ?
  • Pas de travail fait sur ce métier, alors que c’est un des métiers les plus vieux (pas communication sur l’image etc..)
  • Rapport avec la matière travaillée qui n’est pas noble (sentiment de saleté)
  • Rapport de la société avec les déchets et image véhiculée….
  • Arrivée des femmes àamélioration pour tous.

 

 

12 novembre 2012

tract pour la manif européenne du 14 Novembre

Classé sous TRACTS — cgtvilledemartiguescapm @ 22 h 28 min

tract pour la manif européenne du 14 Novembre dans TRACTS nouvelle-image-bitmap1

fomacif |
uslive |
SYNDICAT CFTC POLICE MUNICI... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 100pour100chat
| starzia
| europeanwolf